Aperçu des projets

Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel

Pérenniser les activités pastorales dans tous les pays de la région - PRAPS

(Crédit photo : AFD)

Dans tous les pays de la région sahélienne, le pastoralisme constituée un mode de vie très important : les pasteurs et les agro-pasteurs représentent des millions de personnes. Dans ce contexte, le « Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel » cible ces populations, en particulier les plus vulnérables, y compris les jeunes et les femmes , avec l’objectif d’améliorer et de pérenniser leurs moyens de subsistance. Il devrait bénéficier directement à plus de 2 millions de personnes, comprenant au moins 30% de femmes, dont les moyens de subsistance dépendent principalement des activités pastorales et agro-pastorales. Les bénéficiaires secondaires sont les fournisseurs publics et privés de services à l’élevage, les nombreux acteurs des chaines de valeurs liées à l’élevage pastoral, les organisations professionnelles, les professionnels de santé animale, ainsi que les institutions nationales et régionales concernées.

Améliorer les moyens de subsistance de plus de 2 millions de personnes

Sur le terrain, le projet se décline en cinq composantes à savoir, la santé animale, la gestion des ressources naturelles, l’accès au marché, la gestion des crises pastorales et le soutien aux institutions. Pour la première, le projet se concentre sur le renforcement des services vétérinaires en vue notamment de contrôler et éradiquer progressivement deux maladies animales identifiées comme prioritaires au niveau régional : la péripneumonie contagieuse bovine et la peste des petits ruminants. Pour la gestion des ressources naturelles, le projet vise à accroitre la superficie sur laquelle des pratiques de gestion durable des territoires sont adoptées, d’améliorer l’accès à l’eau à travers la construction et la réhabilitation d’infrastructures d’hydraulique pastorale, ainsi que de renforcer les mécanismes facilitant la mobilité transfrontalière. Pour faciliter l’accès au marché, le projet s’attache à renforcer infrastructures à travers la construction et la réhabilitation de marchés de commerce du bétail, ainsi que d’unités de collecte et de transformation du lait. Il permet également de collecter et de disséminer les prix des marchés, et d’analyser les conditions et entraves au commerce du bétail au niveau régional. Dans le cadre de la prévention des crises pastorales, la collecte d’indicateurs pastoraux et leur intégration dans des outils d’aide à la décision au niveaux national et régional sont également appuyées, de même que des activités de formation et diversification des sources de revenus ciblant les femmes et les jeunes.

 

Banque Mondiale

 

Burkina FasoMaliMauritanieNigerTchad

Secteurs d'intervention

Agriculture, développement rural et sécurité alimentaire
Agriculture, développement rural et sécurité alimentaire

Mis en oeuvre par

Banque mondiale

Calendrier

2015-2021

Montant

201 M€

Une sélection d'autres projets