Aperçu des projets

Relèvement et stabilisation économique de Konna

Revitaliser un port de pêche pour dynamiser toute une région

(Crédit photo : Mathieu Arnaudet – AFD)

Konna, un port de pêche situé le long de la rivière Niger, est un endroit stratégique dans le centre du Mali. La prise de la ville depuis la crise de 2012 s’est accompagnée de la destruction d’une bonne partie des infrastructures portuaires, et, effet logique, par la déstructuration d’une bonne partie des activités économiques liées à la pêche. Un effet néfaste pour les 50 000 habitants de la commune et, plus largement, pour toute la région qui compte autour de 260 000 habitants.

Depuis, le manque de travail, comme les difficultés quotidiennes aggravent l’insécurité. Et, réciproquement, celle-ci aggrave les conditions de vie. Une tendance d’autant plus marquée, qu‘outre la pêche, la collecte des poissons, le tri, l’écaillage et le transport occupaient directement des milliers de maliens, très majoritairement des jeunes de moins de 35 ans. Pour stopper cette spirale négative, le projet « Relèvement et stabilisation économique de Konna » a pour objectif de reconstruire un environnement économique et social stable.

Relancer les activités économiques et la création d’emplois

Celui-ci se décline sur plusieurs points clés. Première étape, il a pour but de reconstruire les infrastructures, le port comme les pistes entre les villages de la zone, pour accélérer le redémarrage de l’activité économique et faciliter les échanges. Parallèlement, des actions porteront sur la création et le développement d’emplois liés directement à la pêche et aussi à l’agriculture et l’élevage. Ces actions prendront la forme de programmes de création d’emplois et d’auto-emplois.

Troisième facette du projet, une partie des actions viseront à rétablir et accroitre les services de base, à savoir l’accès à l’eau potable, à l’électricité et la création de filets sociaux de protection minimum. A travers toutes ces actions, il s’agit aussi d’appuyer les autorités locales via une participation citoyenne. Accompagnée des mesures de sécurité nécessaires, la remise en état et le développement des services de base comme l’accès à l’eau devraient provoquer l’adhésion des habitants. De plus, cela contribuera à leur donner une vision plus positive de l’Etat.

 

RESULTATS 

Le projet est en bonne voie d’atteindre les objectifs en matière d’infrastructures locales, notamment la remise en état des salles de classe et des cliniques, l’éclairage public et la distribution de semences. Les activités opérationnelles n’ont pas encore démarré pour le financement additionnel.

Pour la reconstruction de 50 km de pistes rurales, l’AFD a approuvé 2,0 Mio EUR en septembre 2018. Les études de faisabilité pour la connexion de Konna à Koana via les villages de Kotaka, Sense Ladji et Sense ont été réalisées. Les prochaines étapes concernent le lancement du plan d’action et le processus d’embauche de l’entreprise en charge des travaux.

• Il est attendu que tous les travaux d’infrastructures publiques locales soient achevés en novembre 2019 au plus tard.
• Les travaux de réhabilitation du port de pêche de Kona sont entièrement achevés sauf pour la reconstruction du château d’eau et de la station de carburant.
• 61 micro-projets ont été remis provisoirement aux bénéficiaires avec des niveaux de fonctionnalité variées. Certains investissements ont été remis à des taux d’exécution de près de 98% et nécessiteraient juste des équipements alors que d’autres sont encore non achevés physiquement.
• Au terme des six premiers mois de l’année 2019, le nombre de bénéficiaires directs du PRRE est passé de 1.069.983 à 1.415.747 soit de 73% à 97% de la valeur cible (1.461.147 personnes).
• 89% des infrastructures publiques réhabilitées fonctionnent contre un objectif de 80% ; et 100% des infrastructures productives réhabilitées sont en exploitation contre un objectif de 70%.
• L’électrification de Gourma Rharous se poursuit à la faveur de la prolongation de la date de clôture du projet. Les études techniques détaillées et socio environnementales ont été achevées et validées et les groupes électrogènes ont été acheminés dans la ville de Gourma Rharous.

 

Mali

Secteurs d'intervention

Gouvernance
Gouvernance

Mis en oeuvre par

Banque mondiale et AFD

Calendrier

A compter de 2018

Montant

8,5 M€

Une sélection d'autres projets