Aperçu des projets

Soutien à la jeunesse et aux collectivités locales pour la formation et l’emploi

Le Conseil régional de Mopti mise sur l'éducation des jeunes - ACTIF

(Crédit photo : Youness Med Dowgui – AFD)

Dans le centre du Mali, la région de Mopti compte une population relativement dense, plus de 2 millions d’habitants en 2009. Celle-ci a connu une croissance de plus d’un tiers depuis les dix dernières années. Les structures éducatives, les écoles comme les autres services de l’Etat, connaissaient déjà depuis plusieurs années quelques difficultés à faire face à cet accroissement. Depuis 2015, la crise a encore détérioré la situation. Elle s’est traduite, entre autres, par la fermeture d’écoles et par une quasi-absence de débouchés professionnels dans certaines zones. Une situation qui laisse une partie conséquente de la jeunesse sans perspective d’avenir.

Faciliter l’insertion de 3000 jeunes dans la vie active

Pour stopper ce processus, et plus encore, construire l’avenir, le Conseil régional de Mopti a adopté un nouveau plan de développement régional destiné avant tout à la jeunesse. Basé sur trois piliers, éducation, formation et insertion, ce plan se décline en plusieurs volets. Il soutient les collectivités locales dans leurs investissements destinés à l’éducation et à la formation. Un soutien qui prend à la fois la forme de conseils techniques et de financements. Le but global est de mettre en place un maillage dense d’écoles et de centres de formations à la base d’une véritable politique ambitieuse d’éducation et de formation. Autre volet, le projet va faciliter l’insertion économique et sociale de 3000 jeunes dont au moins 40% de femmes en les accompagnant à travers un parcours pour renforcer leurs compétences. Cette aide prend la forme très concrète de modules d’alphabétisation et d’un accompagnement vers l’emploi sur des filières porteuses pour la région.

Pour assurer le succès et la pérennité de ce plan, le Conseil régional décline ses actions dans plusieurs domaines. Côté éducatif, les compétences pédagogiques des enseignants et les capacités d’intervention des instituts de formation des maîtres seront renforcées. Le but est de limiter les risques de décrochage et de déscolarisation des élèves. Les collectivités locales seront également sensibilisées aux enjeux. Enfin, côté associatif, les actions d’insertion comme les formations à des métiers porteurs, seront mises en œuvre avec le concours d’un consortium d’ONG qui travaillera de concert avec les collectivités.

Résultats

Le projet vise la mise en place de parcours de formations courtes et d’insertion professionnelle au bénéfice de 3 000 jeunes, ainsi que la création/rénovation de 25 centres d’alphabétisation et de formation professionnelle sous maîtrise d’ouvrage des collectivités locales.

A ce jour 483 (254 hommes, 229 femmes, dont 39 en situation de handicap) ont terminé leur formation en alphabétisation dans 19 centres ouverts, 600 jeunes ont suivi une formation par alternance et 577 jeunes (196 jeunes en 2018 et 381 jeunes en avril et mai 2020) ont été insérés dans la vie professionnelle. Une nouvelle cohorte de 1400 jeunes est déjà mobilisée pour commencer à partir du 1er juillet les formations en alphabétisation (400 jeunes) et en formation professionnelle (1000 jeunes).

 

 

Mali

Secteurs d'intervention

Décentralisation et services de base
Décentralisation et services de base
Education et emploi des jeunes
Education et emploi des jeunes

Mis en oeuvre par

France

Calendrier

2018-2022

Montant

10 M€

Une sélection d'autres projets