Actualités et Presse

De nouveaux outils pour accélérer redevabilité, transparence et coordination

Dans la lignée des conclusions de la première Assemblée Générale de l’Alliance Sahel, notamment en ce qui a trait à la nécessité de développer des outils permettant une coordination accrue ainsi que l’identification de co-financements possibles, l’Unité de Coordination de l’Alliance Sahel (UCA) a mis en place un travail de fond important pour développer des outils de redevabilité mutuelle et de coordination.

Parmi les principaux chantiers en cours, les initiatives suivantes permettront de faciliter le travail des membres vers plus de transparence et de redevabilité :

  • La création d’un partenariat avec la FERDI – Chaire Sahel en vue de la collecte et de l’agrégation des résultats des projets inclus dans le portefeuille Alliance Sahel : cet exercice a été lancé en début d’année 2020 et permettra la production d’un rapport de résultats à l’occasion des trois ans de l’Alliance Sahel ;
  • La mise en place d’une équipe sahélienne en charge de la définition des valeurs cibles des indicateurs nationaux inclus dans le cadre de résultats Alliance Sahel en ligne avec les priorités de chacun des pays partenaires : cette initiative permettra la production d’une analyse de l’adéquation du portefeuille Alliance Sahel avec les priorités de chacun des pays du G5 Sahel. Cette analyse sera inclue dans le rapport de résultats produit à l’occasion des trois ans de l’Alliance Sahel ;
  • Le développement d’une base de données web sécurisée privée qui permettra à l’ensemble des membres d’accéder aux données de portefeuille et de résultats des projets ainsi que d’extraire des tableaux d’agrégation et des graphiques en fonction des besoins. Le développement de cette base de données devrait être finalisé d’ici à début mai 2020 ;
  • Le développement d’une cartographie interactive et publique des projets inclus dans le portefeuille Alliance Sahel. Cette cartographie permettra ainsi de mettre en avant l’effort des membres en ce qui concerne le travail effectué dans les pays du G5 Sahel, en particulier dans les zones fragiles. La phase de développement sera finalisée d’ici début mai 2020.

Par ailleurs une requête de collecte des données de portefeuille Alliance Sahel mises à jour sera lancée début avril et permettra d’obtenir un état du portefeuille consolidé au 31/12/2019. Cette collecte de données attendue par de nombreux partenaires et acteurs du Sahel, est l’occasion pour les membres de communiquer des données à jour mais aussi d’inclure dans le portefeuille Alliance Sahel un nombre plus importants de projets. En vue d’une coordination effective, le partage d’information est en effet essentiel et la contribution ponctuelle de tous les membres sera un élément clé pour la réussite de cet exercice.

Plus d’informations : Melissa Montarou, Spécialiste en suivi-évaluation melissa.montarou@giz.de