Actualités et Presse

Renforcement de la dynamique de l’Alliance dans les pays du G5 Sahel

Suites au recrutement de 5 experts de liaison, l’opérationnalisation sur le terrain de la dynamique de l’Alliance Sahel est effective. Des ateliers incluant une meilleure compréhension et une mutualisation du travail opérationnel ont été organisés en début d’année 2020 afin de dynamiser le travail de l’Alliance Sahel dans les pays du G5 Sahel et d’améliorer les questions de transparence et redevabilité.

Priorités : la visibilité des projets et la coordination des actions

Lors des réunions des membres de l’Alliance Sahel dans les pays du G5, les requêtes des bailleurs ont été unanimes sur le souhait accroître la visibilité de leurs actions ainsi que sur l’association des gouvernements aux projets. La coordination spatiale des actions ainsi que la communication des informations et analyses de contexte fluides et transparentes ont été maintes fois citées comme une priorité pour une meilleure cohésion entre les acteurs travaillant sur les mêmes zones.  Une nouvelle approche a été proposée conjointement par la Banque Mondiale, l’Allemagne et la France, afin de répondre à cette demande : l’approche territoriale intégrée. Il s’agit de proposer une réponse coordonnée des acteurs basée sur la réalité du terrain, afin de créer les conditions d’une sortie de crise durable au Sahel. L’approche permet de définir une stratégie opérationnelle dans les zones prioritaires, en partenariat avec les acteurs nationaux et internationaux. De plus, elle exige une concentration de l’effort des acteurs militaires, sécuritaires, humanitaires et du développement afin de favoriser la coordination des acteurs et la cohérence de leurs actions.

Ces réponses cohérentes à l’ensemble des besoins des populations et des stratégies nationales sont le socle du travail de l’Alliance Sahel dans ces zones fragilisées. Une réponse durable doit être apportée aux facteurs de crise.

Les dynamiques en cours par pays :

Mali

Au terme de plusieurs rencontres entre membres de l’Alliance Sahel au Mali,  s’est manifestée une réelle volonté d’assister les populations vulnérables dans les zones fragiles, tout en impliquant les partenaires de l’Etat dans ces dispositifs. Le partage d’expérience et d’informations sur les interventions dans les zones d’accès difficiles est une des nouveautés à saluer. Les échanges avec d’autres cadres existants, notamment militaire, ont eu lieu pour une bonne coordination, notamment dans le cadre du nexus sécurité développement.

Burkina Faso

Différents projets et initiatives ont été rencontrés pour renforcer la coordination locale. Une cartographie des projets de l’Alliance Sahel a été plébiscitée et créée pour renforcer la coordination des bailleurs. Des réunions mensuelles entre les membres de l’Alliance Sahel mais aussi avec les représentants du gouvernement sont planifiées.

Niger

Le Ministre nigérien de l’Hydraulique et de l’Assainissement a officiellement lancé le Programme de Développement d’Urgence exécuté par LuxDev.  Ce programme rentre dans le cadre du programme régional de soutien aux pays de G5 Sahel dans les zones fragiles. Il est soutenu par les membres de l’Alliance Sahel, financé par l’Union Européenne à hauteur de 8 Millions d’euros et les Pays Bas pour 2 millions d’euros. Le vise à contribuer à améliorer les conditions de vie des populations à travers la construction et la réhabilitation de 33 ouvrages hydrauliques pour un meilleur accès à l’eau et à l’assainissement de 120 000 bénéficiaires directs des régions de Tillabéry et Tahoua.

Par ailleurs, des réunions ont eu lieu sur la coordination de l’intervention dans les régions de Tahoua et Tillaberi, une cartographe de projets dans cette zone fragile est en cours de finalisation avec l’appui de l’AFD.

Tchad

Des rencontres auront lieu entre les membres de l’Alliance Sahel et le gouvernement du Tchad. Elles viseront notamment à réaliser un benchmark des modalités permettant de raccourcir et d’améliorer les processus de réalisation des projets. L’Alliance Sahel au Tchad prépare une feuille de route pour les zones fragiles qui pourrait intégrer plusieurs actions coordonnées tel qu’une classification des zones fragiles ; de nouveaux investissements dans ces régions ; des activités sur le court/moyen/long terme; la recherche d’une implication plus forte du secteur privé ; un focus sur la structuration des services de base et le retour de l’Etat dans les zones fragiles.

Mauritanie

En marge de l’Assemblée générale de l’Alliance Sahel à Nouakchott le 26.02.2020, les membres de l’Alliance ont visité plusieurs projets dans le secteur de la santé et sur le genre.