Alliance Sahel
Investir aujourd’hui au Sahel pour l’Afrique de demain.

Découvrez notre espace dédié au secteur privé et à l'emploi des jeunes

Un espace interactif illustrant les actions de nos membres et partenaires dans ces domaines

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Les origines de l’Alliance Sahel

En juillet 2017, plusieurs partenaires au développement créent l’Alliance Sahel, une plate-forme de coopération internationale pour soutenir davantage et mieux les initiatives de développement au Sahel. Depuis son lancement, l’Allemagne, la Banque Africaine de Développement, la Banque Européenne d’Investissements, la Banque Ouest Africaine de Développement, la Banque Mondiale, le Canada, le Danemark, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Luxembourg, les Nations Unies, la Norvège, le Royaume-Uni, la Suède et l’Union Européenne ont rejoint l’initiative comme membres de plein exercice.

L’Alliance Sahel compte également neuf membres observateurs: le Japon, la Belgique, la Suisse, la Finlande, la Société financière internationale, la fondation Bill & Melinda Gates, le Tony Blair Institute for Global Change, l’Irlande et l’Organisation internationale de la Francophonie.

Avec un objectif de stabilisation et de développement global de la région, l’Alliance Sahel finance et coordonne avec le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad plus de 1200 projets pour répondre aux défis actuels économiques, sociaux, environnementaux, de santé…

Les sites internet des membres de l’Alliance Sahel :

  AFDB UNISS    Suède

4 principes fondateurs

L’Alliance Sahel veut apporter une réponse adaptée et efficace aux défis rencontrés par les pays partenaires au Sahel en s’appuyant sur 4 principes :

Un ciblage des interventions sur 5 secteurs prioritaires
Une redevabilité réciproque entre les membres et les pays sahéliens sur des objectifs partagés
Des modes d’action innovants et flexibles, adaptés aux contraintes et spécificités du terrain
Un engagement renforcé dans les zones les plus vulnérables et fragiles

Les secteurs d'intervention

  • Agriculture, développement rural et sécurité alimentaire
    Agriculture, développement rural et sécurité alimentaire

    Au Sahel, deux habitants sur trois vivent de l’agriculture et de l’élevage. Pourtant, avec de faibles rendements et la perte de plus du tiers des récoltes chaque année, l’insécurité alimentaire est élevée, une situation aggravée par le changement climatique. Développer une agriculture durable, résistante au climat et susceptible de réduire la pauvreté et la malnutrition est une priorité pour l’Alliance Sahel.

  • Décentralisation et services de base
    Décentralisation et services de base

    Au Sahel, l’accès à l’eau potable, aux soins de santé primaire ou à la protection sociale reste limité notamment en dehors des grandes villes. La région est également marquée par un taux de mortalité infantile élevé. Le rapprochement des administrations de leurs citoyens passe par la décentralisation, grâce au transfert de la gestion budgétaire au niveau des collectivités locales. L’Alliance Sahel s’engage à renforcer les besoins des collectivités locales en termes d’offres en services de base.

  • Education et emploi des jeunes
    Education et emploi des jeunes

    La natalité reste forte dans les pays du Sahel alors que l’espérance de vie augmente. Créer des opportunités économiques pour les populations et avant tout pour les plus jeunes est une priorité de l’Alliance Sahel. Cela passe par un accès à l’enseignement et aux opportunités d’emplois plus généralisé.

  • Énergie et climat
    Énergie et climat

    Le taux d’électrification dans l’ensemble des pays du Sahel est d’environ 20%. Un taux quatre fois inférieur à la moyenne mondiale et deux fois inférieur à la moyenne des pays d’Afrique subsaharienne. L’action publique et l’innovation peuvent contribuer à réduire cet écart. La région bénéficiant d’un fort ensoleillement, l’Alliance Sahel souhaite augmenter le nombre de personnes ayant accès à une électricité fiable, abordable et renouvelable.

  • Gouvernance
    Gouvernance

    Les pays du Sahel sont confrontés à un déficit de gouvernance institutionnelle, territoriale et financière. Les citoyens réclament plus de justice et souhaitent participer davantage à la vie démocratique de leur pays. Du fait des lenteurs administratives, de la corruption et de la faible redistribution des ressources, les citoyens ont peu confiance en leur gouvernement. Renforcer le contrat social dans les pays membres du  Sahel est un objectif de l’Alliance Sahel.

Les projets

L’Alliance Sahel et ses membres se mobilisent à travers le financement de près de 1.400 projets. Découvrez-en une sélection :

Tous nos projets