Actualités et Presse

Les communes du Nord du Tchad au centre d’un important projet de réduction des vulnérabilités

Projet COM NORD – crédit photo GIZ

Afin d’accompagner le Tchad pour faire face aux défis en matière de développement économique, social, et d’infrastructures de base, les membres de l’Alliance Sahel joignent leurs efforts et mutualisent leurs ressources et connaissances à travers des projets co-financés dans plusieurs zones dites fragiles.

Les activités du projet ‘’Développement Intégré des Communes du Nord du Tchad’’ (COM-NORD) s’établissent dans les régions du Tibesti, de l’Ennedi Ouest et du Borkou, zones fragiles ciblées par l’Alliance Sahel. Ces provinces du nord du Tchad couvrent 47% du territoire national, mais n’abritent que 2.5% de la population du pays. La région comporte de nombreux atouts mais le climat est particulièrement aride et les provinces sont caractérisées par un grand isolement. Ces facteurs de fragilité engendrent une insécurité alimentaire et provoque des maladies hydriques, pouvant accentuer les tensions sociales et aggraver la pauvreté. Dans cette perspective, le projet COM-NORD a été créé pour appuyer les autorités locales pour, entre autre, réduire le nombre de ménages en insécurité alimentaire et augmenter le nombre de personnes connectées au réseau d’eau potable et d’assainissement. Cela comporte par exemple  l’accès à des latrines, plus particulièrement dans les écoles. Le projet se  focalise sur les  populations les plus vulnérables, les femmes et les jeunes. Le projet est mis en place sur base des plans de développement communaux et en étroite collaboration avec les autorités locales, tant étatiques que coutumières, ainsi qu’avec la société civile. Une approche participative est privilégiée, avec l’objectif de durabilité et d’appui aux capacités des autorités pour fournir et entretenir des services de base. Le projet est mené en partenariat avec le Ministère Tchadien de l’Economie et de la Planification du Développement. Le Ministère de tutelle est le Ministère de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités Territoriales Déconcentrés (MAT).

Améliorer l’alimentation et l’accès à l’eau potable

 Un des objectifs majeurs du projet est de diminuer le taux de malnutrition des populations vulnérables dans le Nord du Tchad. Trois espaces urbains sont particulièrement concernés pour la promotion du développement et la stabilité des villes du Nord : les chefs-lieux du BET, Faya-Largeau (Borkou), Fada (Ennedi Ouest) et Bardai (Tibesti). Les interventions liées au COM-NORD ont pour but d’améliorer les capacités de ces communes (formations IT, gestion des services de base, provision des services de base), l’adduction d’eau potable et la gestion de l’assainissement, la santé enfant et prénatale, les subventions locales pour générer des activités et moyens d’existence surtout pour les femmes et jeunes. Concrètement, une collaboration est notamment en cours avec la société tchadienne des eaux (STE) de la commune de Faya-Largeau, pour l’entretien de la cuve d’eau du château. Le château a été nettoyé et deux techniciens de la STE formé en chloration d’eau, ce qui a permis l’accès à l’eau potable a plusieurs milliers personnes à Faya. Autre point important : En recrutant localement, le projet donne la possibilité à des jeunes formés et éduqués d’accumuler de l’expérience professionnelle.

En matière de lutte contre le Covid-19, « Le projet COM-NORD continue à progresser malgré les restrictions dues au Covid », précise Olivier Cador, le directeur de l’AFD au Tchad.   Un premier lot de matériel et de kits d’hygiène a été remis à la Préfète du Borkou pour la commune de Faya. Cette remise de matériels et d’équipements a été rendu possible grâce à une réallocation des fonds du projet pour la lutte contre le Covid-19. Ce soutien s’inscrit pleinement dans les activités liées au secteur de la santé et de la promotion des bonnes pratiques d’hygiène. Un second accompagnement aux deux autres communes, aura lieu dans les jours avenirs.

Ces communes bénéficieront ainsi de ces soutiens, dans un objectif de sensibilisation et de lutte contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, de :

  • 155 dispositifs de lavage de main,
  • 4 mégaphones,
  • 4 400 savons,
  • 2 000 masques lavables en tissu.

Le projet COM NORD est soutenu conjointement par l‘Union Européenne (UE), l‘Agence Française de Développement (AFD) et le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ) à hauteur de 24 millions d’euros. Il est mis en œuvre par le Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit GmbH (GIZ).  Pour plus d’information, accès au factsheet du projet COM NORD