Tous les projets d'urgence

PASC II : Projet d’appui à la stabilité et à la cohésion communautaire dans la zone Nord Tillabéry

Les communes au nord de la région nigérienne de Tillabéry, toutes proches des frontières avec le Burkina Faso et le Mali, sont marquées par la présence de menaces sécuritaires diverses : l’action de groupes radicaux, les activités criminelles et le banditisme. Les différents groupes ciblent les symboles de l’Etat, particulièrement les forces de défense et de sécurité (FDS), mais aussi les populations civilescontribuant à décrédibiliser la présence de l’Etat dans un territoire déjà caractérisé par une offre limitée de services aux citoyens. A cette situation sécuritaire s’ajoutent des tensions importantes autour des ressources naturelles (eau, pâturage).  

Ces différents facteurs provoquent un risque d’augmentation des tensions communautaires autour des ressources naturelles, la fragilisation des systèmes de production et des modes de vie des populations notamment agropastorales et un impact négatif sur les économies qui reposent en grande partie sur l’agriculture et l’élevage. 

Appuyer le développement socio-économique et renforcer la cohésion sociale  

Le Projet d’appui à la stabilité et à la cohésion communautaire dans la zone Nord Tillabéry, financé par le Centre de Crise et de Soutien (CDCS) de la France vise à renforcer la présence de l’Etat, appuyer le développement socio-économique et renforcer la cohésion sociale dans 4 communes situées dans cette zone particulièrement à risque et d’opération du Fuseau Centre de la Force du G5 Sahel. 

Le projet a été mis en œuvre pendant 12 mois (avril 2019 – mars 2020) par la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) avec un budget de 400.000 d’euros. Le projet s’inscrit dans le Programme de Développement d’Urgence (PDU) du G5 Sahel, une initiative visant la stabilisation des zones frontalières des pays du G5 Sahel et financée par les membres de l’Alliance Sahel.  

S’appuyant sur les leçons apprises 

Ce financement du CDCS a été mobilisé pour faire suite à la première phase de ce projet (PASC I) et s’inscrit dans les axes d’intervention du précédent projet : (i) réalisation de projets socio-économiques à impact immédiat afin de restaurer les moyens de subsistance des populations et d’atténuer les tensions communautaires et (ii) promotion de la citoyenneté et animation d’activités civilo-militaires visant à assurer le retour de l’Etat et restaurer la confiance entre les populations civiles et les forces de sécurité. 

Sur la base des leçons apprises de la première phrase de ce projet, un accent particulier a été mis sur l’implication des communautés bénéficiaires dans l’identification des interventions ainsi que sur la mise en place d’un dispositif communal permettant de renforcer la pérennité des projets. Les interventions proposées dans le cadre de cette deuxième phase ont été confirmées auprès des populations en termes d’actualité des besoins sur la base des plans de développement communaux. 

Pour plus d’informations, veuillez télécharger la fiche de projet ci-dessous. 

  • G5 Sahel

Niger

Secteurs d'intervention

Agriculture, développement rural et sécurité alimentaire
Agriculture, développement rural et sécurité alimentaire
Sécurité intérieure
Sécurité intérieure

Mis en oeuvre par

  • France, Agence française de développement (AFD)

    AFD

Calendrier

Avril 2019 – Mars 2020

Montant

400 000 euros

Une sélection d'autres projets d'urgence