Actualités et Presse

Assurer l’efficacité des projets de développement et stabilisation

L’Alliance Sahel est structurée autour de 4 piliers clés, parmi lesquels figure la redevabilité mutuelle des partenaires et des pays du G5, sur des résultats mesurés et partagés. Ce pilier relatif à la redevabilité réciproque implique un processus incluant toutes les parties prenantes ; l’alignement des stratégies des bailleurs de fonds aux priorités des pays partenaires ; une transparence accrue ; l’existence de critères de performance clairs et chiffrés.  Il est donc nécessaire de définir les valeurs cibles des indicateurs nationaux du cadre de résultats de l’Alliance Sahel en ligne avec les plans de développement de chacun des pays du G5 Sahel.

Dans cette perspective, l’Alliance Sahel a organisé le 14 janvier un atelier en partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français. Cette session de travail a permis de définir le cadre de résultats Alliance Sahel en ligne avec les priorités des pays du G5 Sahel.

Animé par la Fondation pour les études et recherches sur le développement international (Ferdi) – Chaire Sahel, l’évènement était présidé par son excellence Tertius Zongo, directeur de la Ferdi- Chaire Sahel et ancien Premier Ministre du Burkina Faso, M. Mikailou Sidibé, expert infrastructure du G5 Sahel et M. Jean-Marc Gravellini, directeur de l’unité de coordination de l’Alliance Sahel.

Afin de s’assurer l’efficacité des projets de développement et stabilisation mis en oeuvre par ses membres sur le terrain, l’Alliance Sahel a développé un cadre de résultats incluant des objectifs et des indicateurs dans les six secteurs clés de l’initiative. Ce cadre de résultats permettra ainsi un suivi de l’évolution sur le terrain ainsi que la réorientation du portefeuille de projets si nécessaire.  Ce travail s’inscrit dans l’établissement d’une redevabilité mutuelle avec les pays partenaires et dans la volonté d’aligner les stratégies des membres de l’Alliance Sahel sur les objectifs des pays concernés.

A ce titre, des spécialistes sahéliens du suivi statistiques des plans de développement en provenance des instituts de statistiques nationaux ou des Ministères en charge des plans de développement dans les pays partenaires de chacun des pays du G5 Sahel ainsi que des représentants du Secrétariat permanent du G5 Sahel ont contribué à définir les valeurs cibles des indicateurs du cadre de résultats Alliance Sahel. L’Alliance Sahel salue cette collaboration ainsi que le travail de grande qualité qui a été fourni par les participants ainsi que la volonté partagée de poursuivre ensemble cette dynamique.

22 personnes ont participé à l’évènement : statisticiens des instituts de statistiques nationaux et Ministères du Plan des pays partenaires, universitaires sahéliens, membres de la Chaire Sahel, représentants du secrétariat permanent du G5 Sahel et représentants de l’unité de coordination de l’Alliance Sahel

Un cadre de résultats amendé selon les priorités des pays partenaires a pu être produit. Celui-ci sera suivi et mis à jour annuellement par le groupe de travail ad-hocs et permettra de s’assurer que le soutien proposé par les membres de l’Alliance réponde aux besoins directs des populations sur le terrain.

Un travail important en termes de redevabilité a déjà été effectué au sein de l’AS notamment :

  • Le développement d’un cadre de résultats comprenant des objectifs et des indicateurs par secteurs en concertation avec les autorités nationales des pays du G5 Sahel ;
  • L’établissement de certaines valeurs cibles par nos experts sectoriels : ces valeurs cibles feront l’objet du travail d’aujourd’hui afin de les compléter et de les corriger quand nécessaire et d’assurer leur alignement avec les priorités des pays partenaires ;
  • La collecte des données disponibles pour les 27 indicateurs nationaux inclus dans le cadre de résultats AS

 

Plus d’information : Melissa Montarou, Chargée de suivi-évaluation, melissa.montarou@giz.de