Tous les projets d'urgence

Projet Sectoriel d’Accès à l’Eau et l’Assainissement (PSEA) en Mauritanie

En raison de ses caractéristiques géographiques et climatiques, l’accès à l’eau en Mauritanie est un défi majeur et permanent. Ses ressources en eau – en particulier ses eaux souterraines – sont largement inexploitées et inégalement réparties. En outre, l’urbanisation rapide de la Mauritanie exerce une pression supplémentaire sur le secteur de l’eau et de l’assainissement. Le gouvernement mauritanien a manifesté sa volonté de renforcer ses institutions du secteur de l’eau en améliorant la connaissance et la gestion des ressources en eau du pays et en réformant les institutions concernées (par exemple, la Société Nationale de Distribution d’Eau et l’Office National des Services d’Eau en Milieu Rural, ONSER).

Soutien supplémentaire au secteur de l’eau en Mauritanie

Le Projet Sectoriel d’Accès à l’Eau et l’Assainissement (PSEA) de la Banque Mondiale vise à renforcer davantage la capacité de la Mauritanie à gérer ses ressources en eaux souterraines en contribuant à améliorer les performances des institutions du secteur et en augmentant l’accès de la population à des services d’eau et d’assainissement améliorés dans certaines zones rurales et petites villes ciblées.

Ce projet fait partie du Programme de Développement d’Urgence (PDU) – une initiative lancée par les gouvernements des pays du G5 Sahel et appuyée financièrement par les membres de l’Alliance Sahel. Les activités du projet complètent les activités des autres membres de l’Alliance Sahel en Mauritanie, notamment celles de l’Agence Française de Développement (AFD) et de l’Union Européenne (UE), en appui au premier pilier du PDU :

Pilier I : Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations par un meilleur accès à l’eau et à l’assainissement.

Se concentrer sur les plus vulnérables

Les activités du projet se concentrent principalement sur des zones rurales et des petites villes sélectionnées dans cinq wilayas représentant 71 % de la population rurale de Mauritanie. Ces zones indiquent généralement des résultats inférieurs par rapport aux zones urbaines mauritanienne en ce qui concerne les indicateurs liés à la pauvreté, à la mortalité infantile et à l’accès à l’eau. Dans ces zones rurales et petites villes ciblées, le projet permettra de construire, d’étendre ou de réhabiliter les systèmes d’approvisionnement en eau actuellement exploités directement ou indirectement par l’ONSER. L’exploitation et la maintenance de la plupart de ces systèmes d’eau seront systématiquement transférées à des opérateurs privés locaux, dans le cadre du partenariat public-privé (PPP) existant.

Pour plus d’informations, veuillez télécharger la fiche de projet ci-dessous.

 

  • G5 Sahel

Mauritanie

Secteurs d'intervention

Décentralisation et services de base
Décentralisation et services de base

Mis en oeuvre par

  • Banque mondiale

    Banque Mondiale

Calendrier

Mars 2020 - 2026

Montant

49 millions USD

Une sélection d'autres projets d'urgence