Actualités et Presse

Sahel : un nouvel outil financier pour combattre à la base la pauvreté et les inégalités

Les pays du G5 Sahel sont confrontés à de nombreux défis en matière de paix et de développement, au centre desquels se trouvent des inégalités qui prennent racine dans la gouvernance fragile des Etats centraux. Toutefois, les potentiels de la région, notamment en matière de paix et de résolution des conflits, doivent également être pris en compte. Le terreau est en effet riche pour développer davantage de projets vertueux avec et au service des populations. Combattre la pauvreté et les inégalités à la base est sans aucun doute le meilleur rempart contre les dérives sécuritaires.

Dans la perspective d’augmenter le soutien aux initiatives de développement et de mettre en œuvre le sursaut civil envisagé par le Sommet de Ndjamena, le Ministère Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ) vient de créer une facilité régionale – appelée la Facilité G5 Sahel. Cette dernière est dédiée au financement de projets de développement multisectoriels, de prévention des crises et de consolidation de la paix. Cet instrument de financement est développé par la KfW en étroite coopération avec le Secrétariat Exécutif du G5 Sahel (SE G5), avec l’objectif d’inclure d’autres bailleurs de fonds membres de l’Alliance Sahel souhaitant  canaliser des financements à travers cette Facilité.

L’objectif de cette démarche est de créer un instrument opérationnel en 2021 pour agir plus rapidement et en fonction des besoins, dans le contexte régional de fragilité croissant des pays du groupe G5 Sahel. Il s’agit également de créer un instrument permettant de cofinancer des activités à travers un seul canal pouvant absorber les fonds de plusieurs bailleurs, contribuant ainsi à l’harmonisation des soutiens financiers dans la région et à plus d’impact. L’instrument sera harmonisé stratégiquement aligné avec les priorités du G5 Sahel, matérialisé à travers le Cadre d’Actions Prioritaire (CAPI)  et une stratégie d’intervention régionale de l’Alliance Sahel, l’Approche Territoriale Intégrée (ATI).

La volonté collective est de contribuer à la consolidation de la paix, à la prévention des conflits et au développement, dans les régions les plus fragiles du G5 Sahel. A travers les projets financés, la Facilité cherche à créer un terrain propice au développement économique et social dans les régions périphériques et défavorisées des pays du G5 Sahel.

 

Stimuler un développement socio-économique durable

Une approche territoriale et flexible est proposée pour le développement et la réalisation des projets à financer par cette nouvelle facilité. Il s’agira d’utiliser le financement des investissements de la Facilité G5 Sahel pour stimuler un développement social et économique inclusif et durable qui intègre simultanément différents groupes en conflit et renforce les mécanismes de gouvernance et la confiance dans les structures étatiques. La conception et le développement des projets à financer se fera sur base des analyses régionales et des appels à proposition de concept spécifiques par région.

La Facilité G5 Sahel recevra une subvention initiale de 50 millions d’euros en 2021 mis à disposition par le BMZ. Après son opérationnalisation, un premier projet pilot de la Facilité sera ensuite lancé dans le deuxième semestre 2021. En termes de mesures concrètes il est prévu de réaliser des infrastructures communautaires, des formations et des activités génératrices de revenu. Chaque projet financé par la Facilité mettra un point fort sur les études territoriales multisectorielles et des dynamiques de conflit, le dialogue communautaire et les consultations avec les autorités nationales.

Plus d’information : Mme Cornelia Tittmann, Chef de Division Gouvernance Afrique de l‘Ouest à la KfW  Cornelia.Tittmann@kfw.de

Partager :