Actualités et Presse

Le PASAS, portail de production et de partage de connaissance sur le Sahel et le bassin du Lac Tchad

Désormais accessible à tous, le portail virtuel de la Plateforme d’Analyse, de Suivi et d’Apprentissage au Sahel (PASAS) a été mis en ligne au mois de juin 2021. Le programme PASAS permet de produire et de valoriser des connaissances sur le Sahel et le bassin du lac Tchad, afin d’éclairer les décisions des acteurs de développement. En 2021, cinq études ont été produites et publiées sur le site web du PASAS.

Etudes réalisées en 2021

Éducation en situation d’urgence, de crises et de vulnérabilités au Sahel
Cette étude présente les modalités de prise en charge de l’éducation en situation d’urgence (éducation non formelle, espaces temporaires d’apprentissage…) et formule des recommandations opérationnelles pour adapter l’aide publique au développement dans le domaine de l’ESU et les contextes de crise.
Accéder à l’étude

Les services publics ambulants: Une solution pour le Sahel?
Cette étude alimente la réflexion autour des différents formats de déploiement et de gestion des services publics (y compris formats hybrides par des acteurs non-étatiques) et propose des pistes de pérennisation et d’opérationnalisation de ces dispositifs.
Accéder à l’étude

Etude des us et des coutumes en matière de pêche dans les communes ciblées par le PAFHa+
Cette étude fait l’état des lieux des us et coutumes en matière de gouvernance des pêcheries dans le centre du Mali pour constituer un appui au projet PAFHa+ financé par l’AFD dans la signature de conventions locales établissant des normes de cogestion des pêcheries.
Accéder à l’étude

Au cœur des enjeux actuels de consolidation de la paix, la plateforme PASAS poursuit deux objectifs. D’une part, favoriser une meilleure compréhension et un meilleur suivi des situations et des enjeux par les acteurs opérationnels, en capitalisant sur les connaissances existantes et en produisant des analyses complémentaires. D’autre part, contribuer à faire converger les analyses des différents acteurs et ainsi soutenir leur coordination, en partageant et rendant accessibles les connaissances.

Les défis sont en effet nombreux: des contextes locaux complexes (difficultés d’accès, grande volatilité, superposition de différents facteurs de risques,…), un manque d’informations opérationnelles sur ces situations (racines des conflits, relations intercommunautaires, besoins des populations locales…) et un enjeu de coordination accrue entre les acteurs.

Les études menées dans le cadre de la plateforme PASAS serviront in fine à éclairer les décisions stratégiques et opérationnelles des acteurs de développement, ainsi que le pilotage et la coordination de leurs interventions dans les zones de fragilités et de crises du Sahel et du Lac Tchad. Au total, sept pays sont concernés : Niger, Mali, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad, Nigéria (lac Tchad) et Cameroun (lac Tchad).

Concrètement, le portail PASAS permettra de valoriser les connaissances existantes (au travers de conférences et du portail numérique dédié), mais également de combler les gaps grâce à la production de connaissances sous forme d’analyses de contexte, diagnostics territoriaux, veilles contextuelles, études thématiques. Un vivier d’experts, notamment des chercheurs locaux, sera mobilisé.

Financée par le Fonds Minka porté par l’Agence française de développement, fonds de la France dédié à la consolidation de la paix, PASAS est mis en œuvre par un consortium de deux partenaires: l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’International Consulting Expertise France (ICE France), en réponse à une requête du G5 Sahel, en lien avec l’Alliance Sahel.

Les études menées par PASAS, ainsi que des ressources pertinentes sur le Sahel et le bassin du Lac Tchad couvrant des sujets aussi variés que la gouvernance, la résilience, l’inclusion, la sécurité ou le genre, seront publiées sur le portail numérique accessible via le lien suivant : pasas-minka.fr.

Si vous souhaitez y publier des travaux et/ou rapports pour les rendre accessibles à tous, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe PASAS.


Aller plus loin:

Partager :